Dans quelle situation rénover une charpente ?

Dans quelle situation rénover une charpente ?

La charpente est un dispositif essentiel de la maison qui permet de soutenir le toit. C’est sur elle que repose la couverture du haut de la maison. Pour rester toujours à l’abri, il faut l’entretenir au mieux. Face à certaines situations, il est nécessaire de passer à la rénovation. Découvrez dans quels cas il faut penser à rénover une charpente.

Le vieillissement

Il est tout à fait naturel qu’après un certain temps de vie, votre charpente ne soit plus aussi forte. Face aux intempéries et divers éléments de la nature, elle finit par se dégrader. De nombreux parasites ont pu y faire leur nid pendant des années. Pour cela, il importe de rénover sa charpente tous les 20 à 30 ans si aucun problème particulier ne survient dans la période.

En effet, plus le bois vieillit, plus il devient fragile. Cette fragilité peut entrainer l’affaissement de la charpente et même causer l’effondrement de toute la toiture. Pour éviter une telle situation, il est essentiel de faire appel à une entreprise de rénovation de charpente. Celle-ci se chargera de faire les travaux nécessaires pour préserver la couverture de votre maison.

Les infiltrations d’eau

La toiture est la partie la plus exposée d’une maison. Elle fait face à la pluie ou encore de la neige. Un petit défaut de construction ou une détérioration qui survient avec le temps peut entrainer des fuites. Une isolation mal faite peut aussi faciliter l’infiltration de l’eau de pluie qui atteint rapidement la charpente. Lorsque l’eau atteint la structure de la charpente, des problèmes se profilent à l’horizon. Pour garantir sécurité et confort des habitants de la maison, il faut avant tout régler la fuite. Plus important encore, les parties ou les pièces abimées de la charpente devront être changées.

L’humidité

L’humidité est un problème important auquel fait face la charpente. À partir du moment où le taux d’humidité devient trop important, on assiste au développement des champignons. Ces derniers ont beaucoup de faciliter à grandir dans l’humidité et l’obscurité et se nourrissent des composés organiques du bois. Plusieurs champignons peuvent siéger, mais le plus dangereux est la mérule. Elle grandit assez vite et peut même s’infiltrer dans la maçonnerie. Elle est aussi dangereuse pour la structure que pour la santé. Il est nécessaire de la traiter rapidement. Faire une rénovation permet de retirer les parties du bois attaquées, mais de protéger également le reste de la charpente.

Les termites

L’action des termites est très discrète ce qui rend leur détection un peu difficile. Ils sont capables de traverser les murs à partir de petites fissures pour attaquer le bois. Bien installés dans le bois, ces insectes se nourrissent la sciure et percent la structure. On peut remarquer leur présence par les petits trous qu’ils laissent à la surface du bois. Les termites détruisent le bois de l’intérieur et la rendent complètement fragile. Une fois que leur présence est détectée, il faut nécessairement faire un traitement et remplacer au besoin les parties fragilisées.

Les insectes xylophages

Comme les termites, les insectes tels que les capricornes, les lyctus ou encore les vrillettes sont des xylophages. Ils se nourrissent tous de bois. Le mode d’action des capricornes est similaire à celui des termites. Ils s’introduisent dans le bois et dévorent la sciure sans laisser des traces transparaitre. On arrive à détecter leur présence à cause du bruit produit lorsqu’ils creusent. Dans le cas des vrillettes et des lyctus, les trous sur le bois et la sciure qui tombe sont indicateurs de leur présence. Ces insectes prennent rapidement de la place et il est impératif de mettre très vite fin à leur progression.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *