travaux toitures

Les différents composants de la toiture

D’une manière générale, le toit est constitué de plusieurs éléments indispensables. Ils s’associent et se combinent les uns des autres afin de procurer une meilleure protection à la maison. Toutefois, les termes utilisés par les professionnels posent souvent des difficultés pour certains propriétaires. Cet article propose tous les principaux éléments constitutifs d’une toiture. C’est l’occasion de connaître au préalable certaines bases avant de faire appel à couvreur professionnel. La compréhension de ces différents termes pour désigner les éléments spécifiques d’un toit sera d’une grande aide. Décryptage.

La charpente, une véritable ossature de la toiture

La charpente désigne l’ensemble des éléments constituant l’ossature du toit. Elle est disponible sous plusieurs modèles et sa composition se différencie également en fonction des besoins. Une charpente en bois traditionnelle se construit directement sur le chantier. Elle doit recouvrir la maison afin de la protéger des intempéries. Une charpente à fermette est un modèle préfabriqué en usine et les couvreurs l’assemblent tout simplement lors de la construction. Légère et facile à installer, elle assure une répartition des forces équitables. L’unique inconvénient de la charpente à fermette est qu’elle ne permet pas l’insertion des combles.
Pour trouver la charpente adaptée à ses besoins, les artisans professionnels de Dehon Toiture dans le Hainaut peuvent fournir quelques conseils avant de choisir le modèle qui convient à sa structure. Par exemple, si on a envie d’avoir des espaces situés sous la toiture, ils peuvent étudier et proposer des idées concernant l’aménagement des combles. Ces derniers peuvent être en effet habités ou non. S’ils sont inhabitables, on parle de combles perdus.

Les autres éléments indispensables constituant une toiture

Outre la charpente, la toiture doit comporter une couverture de tuiles ou d’ardoises. Elle se décline sous différentes formes. À la fois plate, à canal (ronde) ou mécanique (à emboîtement), une tuile est souvent fabriquée en terre cuite ou en béton. En ce qui concerne l’ardoise, elle est souvent proposée en fibrociment ou en schiste naturel.
La toiture comprend également des pièces en bois appelées liteaux ou lattes. Elles servent surtout à fixer tous les éléments du toit. Les deux pans ou versants de toiture se rejoignent au niveau de l’arêtier. La couverture d’une maison doit aussi intégrer des planches rectangulaires ou des voliges. Ces éléments sont supportés par des pièces de bois inclinées, les chevrons. Pour les pannes, ces pièces de charpente sont positionnées de façon horizontale.

L’intérêt d’avoir des ouvertures sur le toit

La lucarne et d’autres fenêtres de toit constituent des ouvertures essentielles pour apporter de la luminosité à la maison. Les lucarnes sont des ouvertures formées d’une fenêtre, la devanture, de deux côtés et d’une couverture à deux ou trois pentes. Il s’agit de chien-assis si la lucarne est à baie carrée avec deux pentes et faîtière horizontale.
La fenêtre de toit est un autre élément très connu. Ce cadre accueillant une fenêtre s’aligne avec la même position que la toiture. Ils suivent donc la même pente. Le puits de lumière est un autre type d’ouverture dans un toit que l’on peut installer durant la mise en place d’une toiture. Cet élément constitue un véritable conduit qui véhicule la lumière naturelle dans chaque pièce de vie du logement. À note que le puits de lumière ne transmet aucune chaleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *